Julie, 43 ans, tuée de 53 coups de couteau dans son appartement de Nice

Loading...

On en sait un peu plus sur la mort de Julie Puzenat, tuée de 53 coups de couteau, dans son appartement de la rue de Lepante à Nice, dans les Alpes-Maritimes.


Akil, son meurtrier, avec qui la victime avait entretenu une liaison au cours des derniers mois, ne supportait pas la rupture.

Julie Puzenat, 43 ans, en avait peur et avait confié à des amis qu’elle se sentait menacée. Elle a même fait installer une porte blindée parce qu’il s’était introduit chez elle en défonçant la porte.

Le 17 mars, on ne sait pas pourquoi, mais elle lui a ouvert la porte.

Une fois à l’intérieur du domicile, Akil s’est saisi d’un couteau de cuisine et a massacré Julie en la poignardant à 53 reprises.

Les policiers, alertés par des voisins, se sont rendus sur les lieux mais sont tombés sur la porte blindée fermée. Ils ont été obligés d’utiliser une échelle pour entrer dans le logement par la fenêtre.

Il n’ont pu que constater le décès de la quadragénaire. Le suspect, déjà bien connu des services de police, a dans un premier temps été placé en hôpital psychiatrique, avant d’être placé en détention provisoire.

La victime avait un fils, âgé de 13 ans.

Comments

comments