[Audio] Flic-en-Flac: Ajay Gunness Intervenir Pou Tir So Bofrer Par Fors Depi Stasyon Lapolis Akoz Li Ti Positif Pou Lalkol

Loading...

Le secrétaire général du MMM, Ajay Gunness, est impliqué dans un incident survenu au poste de police de Flic-en-Flac dans la nuit du samedi 15 au dimanche 16 avril. Il serait intervenu pour tenter d’aider son beau- frère qui venait d’être contrôlé positif à l’alcootest.

Selon les policiers de service ce soir-là, Ajay Gunness aurait récupéré son beau-frère de force. Les deux hommes auraient ensuite vidé les lieux sans l’autorisation de la police. Ce que dément le secrétaire général du MMM, qui confirme toutefois sa présence sur les lieux.

Le beau-frère d’Ajay Gunness, un dénommé Sanjay, avait été intercepté par la Road Safety Unit pour un contrôle de routine tard samedi soir. Il était au volant d’un véhicule. Il a été soumis à un alcootest. Il s’avère qu’il avait 36 milligrammes d’alcool dans le sang, soit 11 de plus que la limite autorisée. Sanjay a alors été conduit au poste de police de Flic-en-Flac pour être ensuite placé en cellule de dégrisement.

Audio:

C’est alors qu’Ajay Gunness a débarqué. Selon un policier qui était de service ce soir-là, l’ex-ministre « a demandé à son beau-frère de ne pas écouter les ordres des policiers ».

Le dénommé Sanjay aurait alors quitté le poste de police et regagné sa voiture, conduite par son épouse, sans l’autorisation de la police.

Dans sa plainte, le policier allègue qu’Ajay Gunness « les a suppliés d’ignorer cette affaire ».

Sollicité pour une réaction par Radio Plus, le secrétaire général du MMM confirme que cet incident a bel et bien eu lieu, mais il soutient « que ce sont les policiers qui ont mal agi ». Il dément les allégations portées contre lui.

Comments

comments