10 fascinantes choses que vous ignorez au sujet des vagins, la cinquième est très surprenante

Loading...

Les organes génitaux sont un sujet tabou, mais près de la moitié de la population mondiale possède un vagin et sait bien peu de choses sur cet organe.

Voici 10 choses que vous ignorez sur votre entrecuisse !

1. Le vagin contient une substance que sécrètent les requins.

On retrouve du squalène dans le foie des requins, et dans le vagin. Permettant aux requins de flotter, la substance a un rôle lubrifiant pour les femmes. Et on l’utilise aussi dans la confection de vaccins contre la grippe.

2. C’est un muscle puissant.

Le tonus musculaire du vagin est extrêmement fort, et il peut même bloquer un pénis à l’intérieur, chose rare heureusement. Renforcer son plancher pelvien permet de résoudre l’incontinence… et d’avoir plus de plaisir au lit.

3. Être trop longtemps assise peut lui nuire.

En plus des maux de dos, être assise trop longtemps peut causer des infections vaginales. Assise, la température de la zone génitale augmente, ajoutez à cela l’humidité et la friction, vous avez un parfait endroit de développement de bactéries. C’est aussi valable pour des vêtements trop serrés.

4. La propreté oui, mais pas à l’excès.

L’hygiène excessive peut aussi causer des infections et irritations. Le vagin est autonettoyant, grâce à ses sécrétions. Évitez les savons parfumés, les gels et antiseptiques forts pour vos parties intimes, et ne le lavez pas à outrance. Prenez-en soin, mais sans excès, car vous pourriez détruire votre flore.

5. Les sous-vêtements, une cause d’infection.

Certains tissus de sous-vêtements comme la soie et le velours augmentent l’humidité et donc les possibilités d’infection. Le meilleur choix demeure le coton, qui vous tiendra au frais et au sec, ou encore, ne portez rien. Même si la lingerie sexy est très attrayante, la porter longtemps n’est pas ce qu’il y a de mieux pour votre santé génitale.

6. Ce que vous mangez influence votre odeur.

Croyez-le ou non, votre régime alimentaire affecte l’odeur et le goût de votre vagin. Les oignons, l’ail et les asperges laisseront derrière des odeurs pas très agréables, tout comme l’alcool, les drogues et le tabac. Par contre, les fruits, le yaourt et beaucoup d’eau feront de vos parties intimes une zone bien plus agréable pour votre partenaire sexuel.

7. Le vagin est très flexible.

Il a la possibilité de s’étirer jusqu’au double de sa taille lors d’un accouchement ou d’une relation sexuelle, mais dans son état normal, son ouverture est étroite et il y est difficile d’y introduire quelque chose.

8. Après avoir accouché, évitez les relations sexuelles.

Le vagin doit récupérer de l’effort et revenir à la normale après l’accouchement. Il est donc préférable d’éviter les relations sexuelles avec pénétration pendant les six premières semaines suivant l’accouchement. Laissez aller votre imagination pour conserver la flamme !

9. Le clitoris n’a qu’une seule fonction…

Et c’est de donner du plaisir ! Chez les hommes, le pénis sert et à avoir du plaisir, et à la reproduction. Par contre, toutes les autres zones érogènes du corps féminin ont d’autres fonctions que sexuelles.

10. Et le clitoris a plus de terminaisons nerveuses que le pénis.

Et même le double, il en possède 8 000, comparativement au pénis qui en possède 4 000. Lorsqu’il est stimulé, le clitoris peut affecter rien de moins que 15 000 terminaisons nerveuses, impressionnant pour un si petit bouton qu’on effleure !

Comments

comments