Un homme enterre son chien vivant, mais ce que l’homme dit au juge est enrageant

Loading...

Un homme de 55 a été jugé par le tribunal de Saumur dans l’ouest de la France. Il est accusé d’avoir enterré son chien alors qu’il était encore vivant.

Quelques heures plus tard après avoir été enterré, l’un des voisins de l’homme avait sorti le chien du sol après entendu des jappements.

L’homme a assuré au juge qu’il était persuadé qu’il était mort: “Je l’ai enterré, il ne respirait plus ! Moi, je sais qu’il était mort. Sa cage thoracique, elle bougeait pas d’un millimètre !“. Peu convaincu, le juge lui alors demandé ironiquement si il avait ressuscité. L’homme a donné plusieurs versions de l’histoire pendant l’enquête. Affirmant même à un moment que ce n’était pas son chien avant de revenir sur cette déclaration.

Uno, l’épagneul de 14 ans, souffrait d’hypothermie, de déshydratation et d’autres maladies quand il a été sorti du sol. Il n’a malheureusement pas survécu et a dû être euthanasié.

L’homme de 55 ans a été condamné à 8 mois de prison avec sursis et s’est vu enlever la garde de ses trois autres chiens. De leur côté, les associations de protection animale ont réclamé 25 000 de réparations.

Comments

comments