[Video] Trou-d’Eau-Douce: Zot Touy Steve Stéphan Hovas, Alias Klakayo, Ek Anter Li

Loading...

Steve Stéphan Hovas dit Blakayo était porté manquant depuis le 28 avril 2017. Mercredi 24 mai, un suspect a été arrêté par la CID de Bel-Air pour séquestration. Interrogé par la Major Crimes Investigation Team, il a avoué avoir tué et enterré le disparu sur un terrain à Trou-d’Eau-Douce.

C’est à 20 h 45 mercredi que la police scientifique a retrouvé le cadavre du père de famille porté disparu. Toutefois, un test ADN devra être effectué pour confirmer son identité.

Steve Stéphan Hovas, 37 ans, habitant de Trou-d’Eau-Douce ne donnait plus signe de vie depuis le 28 avril dernier. Son épouse s’est rendue au poste de police de la localité le lendemain pour signaler sa disparition. Le 15 mai dernier, des éboueurs qui travaillaient dans un champ de canne ont découvert une motocyclette Haojoue. Ils en ont informé la police.

Les agents de l’ordre sont venus récupérer la motocyclette et deux casques intégraux appartenant à la victime. Son épouse avait positivement identifié les deux casques et la motocyclette comme appartenant à son mari.

Mercredi 17 mai. La famille de Steve Stéphan Hovas organise une battue dans la région. Elle a récupéré une veste (jacket) qui a été remise à la police. « Cette veste n’appartient pas à mon époux », indiquait l’épouse du disparu. Toutefois, le vêtement a été envoyé au Forensic Science Laboratory (FSL) aux fins d’analyses.

Mathurin Rosette, habitant de Débarcadère, Trou-d’Eau-Douce, a été interpellé par les limiers de la CID de Bel-Air-Rivière-Sèche. Selon des informations recueillies par les enquêteurs, il serait la dernière personne à avoir vu Steve Stéphan Hovas. Il a ensuite été relâché sur parole. Plus tard, un témoin (que nous prénommerons Roger) s’est rendu à la CID de Bel-Air, après avoir appris que Steve Stéphan Hovas était porté manquant.

Roger a raconté aux policiers que Mathurin Rosette lui aurait confié qu’il allait agresser Steve Stéphan Hovas. « Mathurin dir mwa ki Steve ena enn gro som larzan avek li. Bizin avoy li manze. Mo finn refiz li. Monn dir li ki se enn move travay ek monn ale. Je l’ai aperçu partir avec Steve sur la motocyclette.

Video:

Quand j’ai appris que Steve avait disparu, j’ai eu des doutes que quelque chose de mauvais lui était  arrivé et j’ai couru avertir la police », a-t-il déclaré aux enquêteurs. C’est ainsi que la CID de Bel-Air a interpelé Mathurin Rosette et l’a provisoirement inculpé de séquestration. Dans un premier temps, il a nié avoir tué le disparu. Il a été placé en détention.

Mardi 23 mai. Le dossier a été transféré à la Major Crimes Investigation Team (MCIT) et les officiers ont cuisiné le suspect Rosette au MCIT mercredi. Dans un premier temps, ce dernier devrait donner plusieurs versions des faits, puis il a fini par cracher le moreau. Il a avoué avoir mortellement agressé Steve Stéphan Hovas et l’avoir enterré dans un terrain en friche à Trou-d’Eau-Douce.

Après ces aveux, les officiers de la MCIT et de plusieurs autres unités de la police se sont rendus sur le lieu du crime. Le suspect y a également été conduit. C’est vers 20 h 45 que la police a retrouvé le cadavre de Steve : il était nu. Le cadavre a été transporté à la morgue de Candos où une autopsie devra être pratiquée. Le suspect comparaîtra devant la justice ce jeudi pour son inculpation.

Jean-Claude et Jean Philippe, les deux frères de Steve, sont sous le choc. « Notre frère venait de vendre sa voiture Mitsubishi pour Rs 350 000. Ce 28 avril, il est sorti avec cet argent en poche pour s’acheter un autre moyen de transport. Depuis, il n’est pas rentré à la maison. Son épouse était folle d’inquiétude », confient-ils.

L’enquête menée par l’inspecteur Jugoo est supervisée par le chef inspecteur Goolaup.

Comments

comments