Bel-Air: Enn Tifi 16 An Ek Enn Zom 18 An Met Pandi Akoz Paran Pa Aksepte Zot Relasyon

Loading...

Ils ont voulu se donner la mort, car leur amour était impossible. Une adolescente de 16 ans et son petit ami de 18 ans ont tenté de se pendre à leur domicile respectif, vendredi après-midi. Ces deux jeunes originaires de l’Est ont été sauvés de justesse par leurs parents.

C’est l’opposition de leurs parents à leur relation qui aurait poussé les tourtereaux à commettre l’irréparable. Les parents de l’adolescente ne voyaient pas d’un bon œil l’idylle de leur fille avec un jeune de la localité. Selon son père, « ma fille n’est pas allée au collège jeudi pour aller à la rencontre de son amoureux. Elle est rentrée tard dans la soirée. Après lui avoir posé des questions, elle nous a avoué avoir passé du temps avec son amoureux. Furieux, je l’ai réprimandée en lui ordonnant de mettre fin à cette relation ».

Ne supportant pas l’idée de vivre l’un sans l’autre, l’adolescente et son petit ami ont échafaudé un plan de suicide. C’est en rentrant à la maison, en fin de matinée, que le père a découvert sa fille inerte, pendue à un horni.

Pris de panique, il a coupé le horni avant d’appeler la police de Bel-Air. Au même moment, un autre drame se jouait quelques mètres plus loin. Désespéré, le petit ami tentait de commettre l’irréparable en se pendant à l’aide d’une corde. Sa mère est intervenue in extremis.

L’adolescente a été conduite au dispensaire de la localité, puis à l’hôpital de Flacq où elle est admise aux soins intensifs. Le jeune homme a, lui, été admis en salle à l’hôpital de Flacq. Ses jours ne sont pas en danger. La police enquête sur cette double tentative de suicide.

Comments

comments