[Video] Aksidan Fatal Sorèze: Zot Fer Funeray Lakhwinder Singh, 39 An, Dan Plas So Aniverser Azordi

Loading...

«Avant qu’il ne quitte la maison, je l’ai rencontré. Il m’a dit qu’il se rendait au travail. Nous avons plaisanté. Il était joyeux. Il ne vivait que pour sa famille et il aimait travailler.» C’est ce que retient Sameer Tagaully de son gendre, Lakhwinder Singh, 39 ans. Ce dernier a été arraché à la vie dans un accident de la route à Sorèze samedi après-midi.

Ce ressortissant indien, père d’un enfant de neuf ans et marié à une Mauricienne, devait souffler ses 40 bougies, dimanche 28 mai. Au lieu de célébrations, ses proches ont assisté à ses funérailles… L’autopsie pratiquée par le chef du service médico-légal de la police, le Dr Sudesh Kumar Gungadin, a attribué son décès à de multiples blessures.

Sameer Tagaully explique que la famille venait de rompre le jeûne du ramadan lorsqu’ils ont appris que Lakhwinder Singh a eu un grave accident de la route. La victime s’était établie à Maurice depuis une quinzaine d’années.

Video:

Le jour du drame, Lakhwinder Singh, qui était à moto, a été renversé par une voiture à quelques mètres de la station-service où il travaillait, à Sorèze. Il se trouvait dans la voie pour  véhicules lents (crawler lane) et s’apprêtait à arriver sur son lieu de travail lorsque la BMW que conduisait Cédric Chung Nien Chin, 31 ans, a percuté Lakhwinder Singh. Des témoins ont expliqué que le véhicule qui se dirigeait vers Réduit aurait quitté la voie rapide pour doubler des véhicules.

La police de Pailles et le SAMU ont été mandés sur les lieux. Lakhwinder Singh, grièvement blessé, a été transporté d’urgence à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo. Il devait rendre l’âme quelques heures après son admission dans l’établissement.

À l’arrivée de la police, le conducteur du véhicule, un habitant de Quatre-Bornes, avait déjà quitté les lieux. Laissant son père sur les lieux. Ce dernier a expliqué aux officiers que son fils s’est rendu dans une clinique pour se faire soigner. Les officiers s’y sont rendus mais Cédric Chung Nien Chin n’y était pas. Il a cependant pu être retrouvé et a été soumis à un alcotest qui s’est révélé négatif.

Le trentenaire a finalement dû se rendre à nouveau en clinique par la suite. Il a été placé sous surveillance policière. Il devrait être inculpé d’homicide involontaire une fois rétabli.

L’enquête est menée par le sergent Aullyar et son équipe du poste de police de Pailles, sous la supervision de l’assistant surintendant de police Omeer et de l’assistant commissaire de police Domah, Divisional Commander, Port-Louis Sud.

Comments

comments