Un café nouveau genre enflamme le web, on comprend très vite pourquoi

Loading...

Le café «Bikini Beans Cafe» à Washington fait beaucoup parler, ce qui doit certainement contribuer à son immense succès. Une longue file de gens attendent patiemment de se faire servir un café par des baristas en petite tenue, alors que des milliers de fans sur internet suivent leur page. De plus, ils ont la note parfaite de 5 sur 5 sur Yelp. C’est l’initiative de la propriétaire Carlie Jo qui défend que son café fait faire un pas en arrière à la cause des femmes. «Étant le premier café barista bikini en Arizona, nous voulons que les femmes se réapproprient leur image en se sentant bien avec elles-mêmes.»

Carlie Jo, propriétaire du Bikini Beans Cafe:

«Les femmes partout ont le droit de vote, d’être gay, d’être des leaders positifs dans leurs communautés et des propriétaires d’entreprises, peuvent même devenir présidente! Nous avons le droit de travailler avec grâce, confiance et dignité, que ce soit dans un complet ou en bikini.» On peut retrouver ces mots sur le site internet de l’entreprise, écrit de la main de la propriétaire.

Bien que plusieurs hommes semblent définitivement apprécier le modèle d’affaire, le commerce ne fait pas l’unanimité, tel que le démontre la démarche du conseil municipale Mike Fagan, qui tente d’imposer une limitation sur le code vestimentaire. Selon Fagan, l’établissement fait la promotion de l’exploitation des femmes.

Mike Fagan rajoute: «Ça devrait être à propos du café et non à propos du corps. Je veux pas dire qu’il faut empêcher ça “pour protéger les enfants”, mais ça en revient à ça.

D’autres résidents trouve également le commerce déplacé. Ceci dit, la propriétaire persiste et signe: «J’ai des familles complètes qui viennent nous voir! Ils amènent leurs enfants, j’ai même déjà proposer de faire du gardiennage! Ça ne dérange pas du tout les enfants, je pense que des gens cherchent juste des raisons à être offensé.»

Comments

comments