Un homme divorcé va chercher son bébé d’un an chez la mère, quand il voit ces photos, il appelle la police sur le champ

Loading...

Lorsqu’un père a emprunté le smartphone de son ex-femme, il a été choqué par ce qu’il a trouvé et a contacté les autorités.

Le père de Tulsa, dans l’Oklahoma, était passé prendre sa fille de un an chez sa mère, Jerrica Lackey. Sur place, il a eu besoin d’emprunter son téléphone. Il a alors remarqué qu’elle avait l’application Kik installée sur l’appareil et savait que cette application était associée à l’exploitation d’enfants.

En l’ouvrant, il a été grandement perturbé par ce qu’il a vu. Son ex-femme envoyait des photos et des vidéos de leur fille nue à son petit ami vivant en Floride. Les photos et vidéos ont aussi révélé qu’elle abusait sexuellement de leur enfant.

Lackey, 29 ans, a fait face à cinq accusations d’abus sexuel sur un enfant de moins de 12 ans. Arrêtée, elle est détenue à la prison du comté de Tulsa, avec une caution de 250 000$.

La femme et son petit ami communiquaient via FaceTime. Il lui demandait d’envoyer des photos et des vidéos du bébé, alors qu’elle exécutait certains actes.

D’autres smartphones et des iPads ont été retrouvés dans la maison de Lackey. L’enquête poursuit son cours alors que les adjoints du shérif fouillent le contenu des appareils.

Les preuves recueillies jusqu’à présent révèlent que Lackey et son petit ami communiquaient via FaceTime et Kik. La mère lui envoyait des photos et vidéos d’elle en train de battre la bambine, utilisant parfois des objets, et la vidéo la plus récente a été envoyée le jour où le père a découvert leur existence.

Comments

comments