Petite Julie: Mina “Misie La Asiz Kot Mwa Dan Bus Kouma Li Trouve Pena Personn Pou..”

Bien souvent receveurs et conducteurs sont incapables d’assurer la sécurité des passagers à bord de leur autobus. Le cas de cette habitante de Belle-Vue vient s’ajouter à la liste des victimes de malfrats opérant dans le transport public.

Les faits remontent au vendredi 19 mai. Mina (prénom fictif), 28 ans, prend place à bord d’un autobus qui se dirige vers Rivière-du-Rempart. Elle est loin de se douter qu’elle était déjà la cible d’un voleur.

Arrivé à Petite Julie, l’autobus est quasiment vide. L’homme décide de passer à l’action. Après s’être approché de la passagère, il lui intime l’ordre, sous la menace d’un couteau, de lui remettre ses bracelets.

Terrorisée, la jeune femme n’a d’autre choix que d’obtempérer. Une fois le butin en mains, le voleur prend la poudre d’escampette.

Mina s’est rendue au poste de police de Pamplemousses pour porter plainte. Entre-temps, des policiers de Rivière-du-Rempart en patrouille ont été informés du vol. Ils se sont rendus à Amaury où ils ont voulu arrêter un jeune homme de 24 ans. Ce dernier a opposé une certaine résistance, allant jusqu’à brandir un sabre.

Mais il a été très vite maîtrisé. Il a été traduit devant le tribunal correctionnel de Pamplemousses et répond d’une accusation provisoire de vol avec violence.

L’énergumène s’est rendu compte, mais un peu tard, que ce qu’il avait volé n’était pas un objet en or, mais plutôt des bracelets fantaisie.

Comments

comments