Lagrip H1n1: Savita Ayaperoomal, 33 An, Desede Dan Enn Klinik Prive

Loading...

«Elle était en bonne santé.» Pourtant Savita Ayaperoomal, 33 ans, a succombé à la grippe H1N1 mercredi 7 juin. Ce qui en fait la cinquième victime du virus. La jeune femme avait été transférée d’une clinique privée à l’hôpital Dr A.G Jeetoo alors que son état était déjà critique.

Toutefois, selon une source du ministère de la Santé, la patiente n’avait aucune maladie qui aurait pu être aggravée par cette grippe. Selon les chiffres officiels, nous en sommes à 97 cas confirmés de grippe H1N1 depuis janvier avec 24 personnes admises dans les hôpitaux et cliniques privés actuellement.

Du 29 mai à hier matin, l’on relevait 57 cas confirmés de grippe H1N1. La grippe a fait six victimes. Cinq d’entre elles avaient contracté le virus H1N1 et la dernière, le H3N2.

Les îles de la région prennent leurs pré- cautions et ont élaboré des plans d’action au cas où la grippe arrive chez eux. «Il est difficile d’éviter la propagation de la maladie mais chaque pays est informé de la situation à Maurice», explique Loic Flachet, chef du département de veille sanitaire à la Commission de l’océan Indien. La Réunion a déjà fait provision de vaccins contre la grippe.

Madagascar est aussi en alerte. Du reste, le ministère rappelle que le vaccin reste un «maillon de prévention contre les virus de l’influenza tels que l’AH1N1, l’AH3N2 et le B». Il conseille aussi au public de prendre les précautions nécessaires pour éviter d’attraper la grippe en raison du climat froid et sec qui favorise la transmission du virus.

Comments

comments