15 soldats de Daesh exécutés sans pitié par des miliciens Irakiens

Loading...

Près de Mosul, en Iraq, les corps de 15 personnes, suspectées d’être des soldats de l’État Islamique, ont été retrouvé sur le bord d’une route près de Mosul. Ils auraient été abattus alors qu’ils étaient attachés et les yeux bandés. On pense qu’il s’agirait de l’œuvre de miliciens irakiens qui sont à la recherche de terroristes.

Ils ont été retrouvés à 20 km des lignes de front, où les troupes irakiennes combattent afin de déloger les forces de l’État Islamique.

Tout laisse à croire à une exécution.

Un homme avait une pièce d’identité sur lui, Qusay Mohammad, âgé de 31 ans. Celui-ci se trouvait sur une base de données gouvernementale de 90 000 hommes recherchés à travers l’Iraq.

Cette semaine, on a appris qu’un groupe de vigiles en Iraq tue des hommes, déclarant qu’il s’agit de militants de l’État Islamique, allant jusqu’à créer un groupe Facebook pour se vanter de leurs attaques vengeresses.

11 autres djihadistes suspectés ont été retrouvés, exécutés de la même façon. Ils auraient été tués par un groupe de vigiles se faisant appeler la Révolution d’Hammam al-Alil.

Sur leur groupe Facebook, est publiée l’adresse de soldats de l’État Islamique morts ou emprisonnés, et ils encouragent leurs membres à s’en prendre à eux et leurs familles.

Comments

comments