Konsomasyon: Delwil Alimanter Bess Pri – Chek Nouvo Pri Andan

Loading...

Bonne nouvelle pour les consommateurs. Le prix de l’huile alimentaire a été révisé à la baisse dans divers points de vente depuis hier. La baisse est de 4 % à 6,5 %, soit entre Rs 2 et Rs 2,50 sur les produits vendus par Moroil Oil Refineries Ltd, à savoir Moroil Sunflower, Moroil Soya et Rani.

Selon Jérôme Clarenc, Marketing Manager chez Moroil Oil Refineries Ltd, cette baisse de prix est due à la conjoncture internationale : la réduction des prix du soja, du tournesol et du dollar. «Chez Moroil, nous avons la politique de répercuter toutes les conditions favorables sur le prix pour que les consommateurs  puissent en bénéficier», a déclaré Jérôme Clarenc. La poche de l’huile Rani devrait donc passer de Rs 46,75 à Rs 44,50.

Cependant, explique le Marketing Manager, le prix de l’huile alimentaire est actuellement en compétition sur le marché. Selon lui, le risque que les consommateurs ne s’en rendent pas compte est réel car ces produits sont souvent en promotion dans les supermarchés.

SuttyhudeoTengur, président de l’Association pour la protection de l’environnement et des consommateurs (APEC), a, lui, déclaré que cette baisse aurait dû intervenir il y a longtemps. Rejoignant Jérôme Clarenc, il affirme que le marché local fait face à une concurrence féroce. Car plusieurs types d’huile provenant du Moyen- Orient sont en ce moment vendus à un prix abordable sur le marché local.

Le président de l’APEC ajoute qu’avec la politique prônée par le président américain, Donald Trump, le dollar va certainement continuer à baisser. «L’Amérique se sentira de plus en plus isolé de l’Europe. Sa politique sur le Moyen-Orient et sur l’environnement ne fera qu’aggraver la situation. Tant que la politique étrangère des États-Unis ne sera pas claire, le dollar continuera à plonger. Ce qui va profiter aux entrepreneurs locaux», a-t-il expliqué.

Selon d’autres sources, il nous revient que le marché de la raffinerie de l’huile à Maurice devient difficile. Ceux qui y opèrent estiment que cette situation n’est pas normale, soupçonnant même une concurrence déloyale à la suite du démantèlement des barrières tarifaires. Malgré tout, les raffineries de l’huile alimentaire à Maurice préfèrent miser sur la qualité.

Par ailleurs, l’express a vainement essayé de prendre connaissance de la situation chez Ramdanee Edible Oil, le fabricant de l’huile Rajah, hier. En effet, l’ajustement du prix de cette huile est évoqué avec persistance chez des commerçants.

Source: L’Express

Comments

comments