Cyber Crime: Avoka Mr Love Met An Gard Apepre 700 Internot Ki Finn Partaz So Foto Nu

Loading...

Quand amour ne rime plus avec toujours… Cela, Mr Love, Ludovic Lamarque de son vrai nom, l’a appris à ses dépens ces jours-ci. L’artiste s’est rendu à la Cybercrime Unit, aux Casernes centrales, dans la matinée du mercredi 14 juin. Il a porté plainte car une photo de lui, en position compromettante, circule sur Facebook. Depuis vendredi soir, sa vie privée est étalée en public sur les réseaux sociaux.

C’est un homme démoralisé mais qui tente de son mieux de garder le moral qu’on a rencontré hier. Mr Love ne comprend pas pourquoi il y a tant d’acharnement à son égard. Depuis samedi, il fait le va-et-vient au poste de police de Rose-Hill.

Alors qu’il est sur scène dans un pub à Trianon, une altercation éclate entre son ancienne copine et lui. Les deux en viennent même aux mains. La jeune femme aurait même menacé de ruiner sa réputation. Mr Love se rend alors au poste de police de Rose-Hill pour faire une déposition, par mesure de précaution. En rentrant chez lui, le chanteur apprend qu’un message à caractère injurieux et diffamatoire a été posté sur Facebook par la mère de son enfant.

Il dépose une deuxième et une troisième plainte au poste de police de Rose-Hill. Et mardi, il apprend qu’une photo intime de lui circule sur Facebook. Mr Love a retenu les services de Me Rouben Mooroongapillay. L’homme de loi affirme que son client compte poursuivre l’auteur de cet acharnement au civil.

Il met par, ailleurs, en garde les quelque 700 internautes qui ont partagé cette photo et qui ont fait des commentaires diffamatoires contre son client. Ces personnes sont passibles à des poursuites pour violation de l’Information and Communication Technologies Authority Act et risquent une amende maximale de Rs 1 million de roupies.

Comments

comments