Morcellement Mahé: Aret Ergy Rengasamy, 24 An, Apre 10 Mois An Kaval Ek Zot Pou Dekouyone Saki Li Dir Lapolis

Loading...

Ergy Rengasamy jouait au chat et à la souris avec la police depuis août 2016. Mais ce sans domicile fixe, âgé de 24 ans, a finalement été arrêté le mardi 20 juin par les limiers de la brigade criminelle de Mahébourg. Il a avoué une série de vols qui lui ont rapporté un demi-million de roupies.

Mercredi, cet ancien plongeur a comparu devant le tribunal de Mahébourg. Il a été provisoirement inculpé de vol avec effraction. La police ayant objecté à sa remise en liberté conditionnelle, il a été reconduit en cellule.

Ergy Rengasamy ciblait des supermarchés, des boutiques et des restaurants dans la région de Mahébourg. Il parvenait, de cette manière, à faire main basse sur des boissons alcoolisées, des cartouches de cigarettes et sur de l’argent. Il a visité une quinzaine de commerces, ce qui lui a permis de récolter un joli magot.

Il se justifie

Au moment de son arrestation qui a eu lieu à morcellement Mahé, il a raconté aux enquêteurs ce qui l’a poussé à devenir cambrioleur. « Mo ti pe travay kouma plonzer me apre monn nepli kapav fer sa travay-la. Monn aret plonze parski mo ti pe gagn frais e monn komans kokin. À partir du mois d’août, il faisait plus froid et je ne pouvais plus supporter ce temps hivernal. J’ai commencé à voler », a-t-il relaté aux limiers.

Il soutient qu’il n’est pas parvenu à se débarrasser de cette mauvaise habitude et affirme avoir continué à voler, même en été. Ce qu’il récoltait lors de ces casses, ils les revendaient. Ergy Rengasamy utilisait l’argent qu’il récoltait pour subvenir aux besoins de sa famille.

Après son interrogatoire, il a été placé en détention. C’est la première fois qu’il a des démêlés avec la justice. L’enquête, menée par le constable Bundhoa, est supervisée par le sergent Goodur.

Comments

comments