Suite à un orgasme vraiment trop intense, cette femme se retrouve paralysée

Loading...

Lucinda Allen, 38 ans de Stourbridge dans le West Midlands, est entièrement paralysée du côté gauche, suite à une hémorragie cérébrale qu’elle a eu… après un orgasme.

C’était au cours d’une séance torride avec son mari Tony qu’elle a ressenti une douleur aiguë juste au-dessus de son œil droit.

La maman est maintenant en chaise roulante.

Elle était enceinte de six mois lorsqu’elle s’est retrouvée en situation critique en août 2012.

« Je faisais du diabète de grossesse, j’arrivais à le gérer avec une diète équilibrée et de l’exercice. Je vérifiais ma pression sanguine régulièrement. »

« Un samedi matin, ma pression était basse et j’ai décidé de retourner au lit avec mon conjoint. »

Suite à des ébats, elle a senti un mal de tête intense, mais ne s’y est pas attardée, cela lui arrivait souvent après avoir joui.

« Je n’étais pas inquiète. Habituellement, la douleur ressemble un peu à une crampe de froid, mais ne dure jamais longtemps. Mais celle-là ne s’en allait pas. »

Elle se tordait de douleur sur le lit et son mari a appelé sa mère, puis a appelé une ambulance qui l’a emmenée au Queen Elizabeth’s Hospital de Birmingham. Là-bas, elle ne pouvait pas parler, sa vision était floue et elle était confuse, elle a pensé à une hémorragie cérébrale, ce que les scanners ont révélé.

On l’a placée en coma artificiel pendant six jours, au cours duquel elle a subi une craniotomie afin de relâcher la pression sanguine. Toutefois, ce n’était pas qu’une seule attaque, mais une série de quatre autres a eu lieu pendant les scanners. Lucinda a passé trois mois à l’hôpital, avant de rentrer chez elle deux jours et de retourner à l’hôpital pour subir une césarienne, en novembre 2012.

Cette hémorragie l’a laissée complètement paralysée du côté gauche. Selon son neurochirurgien, elle aurait une anomalie congénitale dans un vaisseau sanguin de son cerveau, qui serait la cause de ses maux de têtes après l’orgasme.

Toutefois, cela ne devrait pas arriver dans l’avenir et le Dr Alessandro Palazzo lui a conseillé de ne pas abandonner cet aspect de sa vie.

Comments

comments