Anil Hurkoo fauché par un motocycliste ivre et sans permis: “Mo ti fini sou e mo pa kone kan finn tape”

Dimanche soir, alors qu’il s’apprêtait à regagner son véhicule garé sur la route principale de Congomah, Nemkumar Hurkoo, un officier de la National Transport Authority, a été renversé par une moto. Le pilote, âgé de 23 ans, était en état d’ébriété.

Nemkumar Hurkoo, 57 ans, laisse derrière lui une veuve et trois enfants. Cet officier de la National Transport Authority (NTA), habitant Congomah, a succombé à une fracture du crâne à la suite de l’accident dont il a été victime dimanche 25 juin.

Anuradha, l’épouse du quinquagénaire, confie que ce dernier avait quitté la maison vers 8 heures dimanche pour aider des amis à construire un abribus dans la localité. La tâche terminée, Nemkumar Hurkoo, surnommé Anil par ses proches, est rentré chez lui.

Après avoir pris sa douche, il a accepté l’invitation de ses amis d’aller prendre un verre. À un certain moment, le quinquagénaire a décidé de prendre congé d’eux. Il leur a expliqué qu’il avait un besoin pressant. C’est une fois dehors pour prendre son camion qui était garé en bordure de la route qu’une motocyclette pilotée par Naresh Kumar Mutty l’a renversé.

Tout le monde s’est retrouvé sur l’asphalte. C’est-à-dire, Nemkumar Hurkoo, le pilote de la moto et le passager en croupe. Les trois ont été transportés à l’hôpital SSRN, à Pamplemousses. Le motard a été hospitalisé. Il a subi un alcootest qui s’est révélé positif.

Son ami, un dénommé Daramraj, s’en est tiré avec des contusions. Ce dernier est le seul à avoir fait une déposition jusqu’ici. Interrogé par les hommes de l’inspecteur Rughooa, il a donné un bref compte-rendu de l’accident : « Naresh ek mwa ti al dan enn program e laba nou finn bwar whisky. Mo ti fini sou e mo pa kone kan finn tape. Mo finn zis tann enn tapaz e monn tombe. »

Comments

comments