[Video] Durant très longtemps, nul ne connaissait le secret bien gardé de paul walker, puis petit à petit il commence à être dévoilé

Loading...

Kyle Upham et son épouse Kristen cherchaient une bague avec un diamant en 2004, dans une bijouterie de Santa Barbara. À cette époque, le couple n’était pas encore marié. Dans le magasin, il y avait un autre client, mais ils ne lui ont pas prêté attention.

Celui-ci leur a conseillé de regarder des bijoux plus dispendieux, mais le couple lui a répondu qu’il ne pouvait se le permettre. En discutant avec lui, ils se sont rendu compte qu’il s’agissait de l’acteur Paul Walker. Kyle lui a raconté être militaire et retourner en Irak prochainement, mais qu’avant cela, il souhaitait offrir une bague de fiançailles à Kristen.

L’expression sur le visage de Paul a changé à cette mention. Or, le couple n’y a pas prêté attention et a quitté la bijouterie sans rien acheter, car tout était trop cher pour eux.

À peine sortis, la bijouterie les a appelés et leur a demandé de passer prendre une bague de 9 000$, payée par un bienfaiteur anonyme. Alors qu’ils essayaient de découvrir qui leur avait payé un tel cadeau, le personnel s’est contenté de sourire, sans leur répondre.

La réponse leur est venue en 2013, lorsque l’acteur est décédé. Une ancienne employée de la bijouterie, Irene King, a raconté l’histoire.

Selon elle, l’acteur avait remarqué l’intérêt de Kristen pour une des bagues, mais son fiancé a dit qu’ils ne pouvaient se la permettre. Paul a alors demandé au gérant de payer pour cette bague et insistait pour que cela demeure confidentiel. Le fait qu’un soldat qui risquait sa vie pour son pays ne pouvait offrir une bague à sa fiancée le bouleversait.

C’est ainsi que Kyle et Kristen ont appris qui était leur bon samaritain. « C’est la chose la plus généreuse que quelqu’un a fait pour moi, jusqu’à aujourd’hui. Maintenant, quand nous passerons cette bague aux générations futures, nous aurons une histoire à raconter, » déclare Kristen.

Vous pouvez voir toute la magnifique histoire (en anglais) ici:

Comments

comments