Appel à solidarité: Wendy, victime de violences à 19 ans, elle accouche de jumeaux

Loading...

Wendy est une victime de violence domestique à 19 ans.  Elle s’est réfugiée dans un centre d’accueil. Elle accouche incessamment et a besoin de votre aide pour ses nouveaux-nés.

Elle rêvait d’une vie de famille en toute harmonie. Cependant, la vie conjugale l’a vite fait déchanter. Elle s’était enfuie de la maison de son père pour habiter avec l’élu de son cœur, au domicile des parents de ce dernier.

Fille unique d’une famille comprenant six enfants, Wendy (prénom fictif), 19 ans, a connu l’homme dont elle est tombée amoureuse, il y a un an. Ses parents, surtout son père, ne voyaient pas d’un bon œil cette relation.

Cet homme qui l’a chassée sans ménagement, Wendy l’aime toujours. Quand il a fallu faire un choix, elle n’a pas hésité à quitter le toit familial pour vivre avec son concubin, 22 ans, maçon de son état. Aujourd’hui, elle est livrée à elle-même, sans ressources : « Il avait promis de veiller sur le bébé ».

La vie de Wendy prend une autre tournure le lundi 22 mai. Vers 19 heures, son compagnon et elle se disputent. Le conjoint la gifle et lui ordonne de quitter son toit, sinon il la mettra de force à la rue. Désespérée, elle ne veut pas retourner chez son père de peur d’essuyer ses reproches.

Wendy a étudié jusqu’en Form III. N’ayant appris aucun métier, elle est prise au dépourvu. Elle se dirige alors vers le poste de police de la localité pour porter plainte. N’ayant aucun endroit où dormir, elle est placée dans un foyer pour femmes en détresse.

Lors des examens médicaux, elle apprendra qu’elle est enceinte de jumeaux. « J’étais contente, mais j’avais aussi très peur ». Mercredi soir, elle est prise de fortes douleurs. Les responsables du centre ont appelé le SAMU pour la conduire à l’hôpital. À l’heure où nous mettions sous presse, elle était en salle d’accouchement.

Elena Rioux, travailleuse sociale au centre des femmes en détresse, lance un appel au public : « Nous avons pris en charge cette jeune femme. Toutefois, nous avons besoin d’aide pour la venue de ces deux nouveaux-nés.

Lorsque la maman est arrivée au centre, elle est venue les bras ballants, comme toutes les femmes en détresse qui viennent chercher un abri chez nous ». Elle lance donc un appel à la générosité du public pour obtenir des couches, biberons, serviettes, draps et autres accessoires pour bébé, ainsi qu’un berceau.

Pour toute information complémentaire, Elena est joignable au 5 946 4338. Vous pouvez aussi contacter notre rédaction sur le 208 60 02.

Si zot anvi fer enn ti donation pou Wendy par kart kredi ou PayPal, klik anba:

Comments

comments