Aksidan bicyclet: NADEN : “zot in pren m garson unique”

Loading...

Naden Murden (42 ans), menuisier de métier, n’entendra plus la voix de son fils Oolagen, alias Aggen, âgé de 13 ans. Un accident tragique survenu mercredi après-midi à Grand-Gaube, l’a privé à tout jamais de celui qui faisait sa fierté. L’adolescent était à bicyclette lorsqu’un van l’a percuté.

« Un accident brutal a ôté la vie à mon fils unique alors qu’il circulait à bicyclette », lâche Naden Murden, père de la victime, au bord des larmes. Le conducteur n’a pas de permis approprié pour conduire le van. Le 24 mai 2004 est une date que le quadragénaire n’est pas près d’oublier. « C’est le jour où je suis devenu père  », se remémore-t-il. L’enfant faisait la joie de la famille. «  Il était un garçon obéissant et toujours respectueux. » Aggen fréquentait l’école primaire de Grand-Gaube avant d’intégrer le collège Friendship pour ses études secondaires. « Il était un  élève moyen », nous dit son grand-père Rajjoo, 75 ans.

« Enfant unique, Aggen était choyé et aimé de tous. Quand il sortait, il nous informait toujours où il se rendait», se rappelle Naden. Tout récemment, l’adolescent s’était intéressé aux arts martiaux. « Ses amis et lui ont commencé à pratiquer du karaté. » Malgré tout, il ne ratait jamais une occasion pour venir aider son père dans l’atelier. Le jour de l’accident, Aggen s’était rendu à ses cours particuliers pendant la journée. Il était revenu dans l’après-midi.

« J’étais dans l’atelier à l’arrière de la maison vers 17 heures lorsqu’il s’est rendu à la boutique du coin. » Naden ne se doutait pas que c’était la dernière fois qu’il voyait son fils unique vivant.

L’adolescent ne manquait jamais un instant pour se rendre dans un commerce du coin à bicyclette. S’il avait l’habitude de parcourir ce trajet sans encombre, personne ne pouvait se douter que c’était la dernière fois qu’il empruntait la route principale. Il revenait de la boutique quand il a été renversé par un van conduit par Arvind Chetamun. Aggen avait été projeté violemment sur le bas-côté de la route. Il a reçu un terrible coup à la tête. « Je me suis précipité sur le lieu de l’accident », explique Utam, son cousin. « Il était inconscient. Je l’ai pris dans mes bras. Une ambulance, qui passait au même moment, l’a transporté à l’hôpital du Nord. » Admis aux soins intensifs, le jeune homme a rendu l’âme jeudi. Il a succombé à une fracture du crâne. Ses funérailles ont eu lieu vendredi après-midi.

« Linn tourn enn kout divan mwa »

Arvind Chetamun, 29 ans, le conducteur du van impliqué dans cet accident, n’a qu’un permis provisoire pour autobus et n’était pas autorisé à conduire ce véhicule. Il explique aux policiers qu’il roulait en direction de Grand-Gaube et que soudain l’adolescent a surgi devant lui. « Linn tourn enn kout divan mwa. Monn aplik mo frin. » Le jeune homme était seul à bord du van.

Vendredi, il a comparu devant la cour de Mapou sous une charge provisoire d’homicide involontaire. Il a obtenu la liberté conditionnelle. L’enquête menée par l’inspecteur Ootim se poursuit.

Comments

comments