Foss kidnapping: Shayeerah ti bizin kass pou pay det

Loading...

Sa fam 26ans la in planifier so prop kidnapping ek in demand so fami rs100000. Malheuresemnt naryen pan pass kuma zot ti le. Demaske pou zot stupidite Shayeerah Tanween Burridge ek so copin Yasrajsingh Sunraj, 24ans, zot in arete par CID port-louis.

Shayeerah Tanween Burridge est passé aux aveux. Elle a invoqué des soucis d’argent. « Monn rod soutir Rs 100 000 pou mo pei mo loan », a-t-elle déclaré aux enquêteurs. La jeune Vacoassienne est revenue en détail sur le motif de cette mise en scène.

Pour des études supérieures, elle dit avoir emprunté une somme de Rs 150 000 auprès d’une banque. Au fil des mois, elle n’arrivait plus à respecter ses engagements financiers, d’autant qu’elle ne travaille pas. Son père à la retraite gère une plantation, sa mère est femme au foyer.

Le plan

« Il y a une semaine, j’ai monté ce plan pour avoir cet argent. J’en ai parlé à mon petit ami », a-t-elle dit. C’est ainsi qu’a germé l’idée du kidnapping et de la rançon. Le couple a loué une voiture et un Quatrebornais a agi comme prête-nom.

C’est dans les rues de la capitale que la scène devait se jouer. Mercredi 2 août, la jeune femme en compagnie de ses proches, quand une voiture grise surgit. Shayeerah est forcée de grimper à bord, sous les yeux de sa famille. Le véhicule prend la direction du Champ-de-Mars.

Pour les proches de Shayeerah, commence alors une longue angoisse. Sa sœur reçoit un appel. Au bout du fil, une voix masculine ordonne au père de lui remettre Rs 100 000 s’il veut revoir sa fille saine et sauve. Le père alerte le poste de police de Pope Hennessy. La CID de Port-Louis Sud démarre ses investigations. La sœur de Shayeerah avait noté la plaque minéralogique de la voiture.

Les limiers de la CID remontent jusqu’au propriétaire. Interrogé, il explique que c’est un Quatrebornais qui a pris sa voiture. Entendu à son tour, l’homme affirme au sergent Sookun et ses hommes que Shayeerah Tanween Burridge et  Yasrajsingh Sunraj avaient pris la voiture, il y a  une semaine.

Les enquêteurs arrêteront Yasrajsingh Sunraj en premier. Soumis à un feu roulant de questions, il confie que l’idée du rapt vient de son amie. « Li mem kinn fer sa plan la. Mo pas ti dakor, me linn insiste », devait-il déclarer aux policiers. De victime présumée, Shayeerah devient le cerveau de  l’affaire. Elle est retrouvée vendredi matin. Placée en état d’arrestation, elle a tout dévoilé. Aux policiers, les proches de la jeune femme se disent surpris par cette affaire.

Une fois leur interrogatoire respectif achevé, les deux suspects ont comparu devant la cour de Port-Louis pour être inculpés de « conspiracy to swindle ». La police a objecté à la remise en liberté sous caution du couple.

 

Comments

comments