Une américaine adopte cette indienne maltraitée, mais 6 mois plus tard, elle fait une découverte qui l’horrifie

Kristen Williams est une enseignante qui rêve d’avoir des enfants. Or, aux États-Unis, adopter un enfant au pays est très difficile. Alors, elle s’est tournée vers l’adoption internationale. Elle a payé 28 000 $ pour adopter une petite népalaise, mais le gouvernement américain a interdit les adoptions au Népal à cause de fraudes.

Une situation qui l’a dévastée, ayant perdu et son argent et l’enfant. Cela ne l’a pas empêchée de continuer à chercher à réaliser son rêve et s’est tournée vers l’Inde.

En 2013, elle rencontra Munni. « J’ai vu son visage et c’était comme si un courant électrique m’avait traversée, » raconte-t-elle. « Elle était tout ce que je ne cherchais pas, mais est devenue tout ce dont j’ai toujours eu besoin. »

Munni avait 5 ans et avait beaucoup souffert, ayant été abusé par ses précédentes familles d’accueil, elle portait de nombreuses cicatrices sur le visage et le corps.

Par chance, Munni sortirait de tout ça. Six mois après avoir adopté Munni, Kristen a rencontré Roopa. En apprenant son histoire, son cœur se serra et décida d’adopter la fillette de 3 ans.

5 years ago today, my world changed forever. Scrolling through hundreds of pictures of waiting children, this photo stopped me in my tracks. She was everything I wasn't looking for, yet God made it clear she was my daughter. I will never forget the electrical current that shot through my body the first time I saw this picture. Never would I have ever dreamed how much this sweet child would change not only my life, but many, many others as well. If it weren't for her, I wouldn't have Roopa and I wouldn't be waiting on Baby Jujube. I'm beyond thankful and humbled that Christ has entrusted her to me. His plan for my family was exceedingly and abundantly beyond anything I could have dreamed or imagined. #lovemattersmost #spreadmorelove #lovemakesafamily #munni #munnibird #adoptionrocks #forevergrateful

A post shared by Kristen (@kgrae) on

Roopa n’a pas de nez et sa bouche est pleine de cicatrices. Bébé, elle a été abandonnée dans une poubelle, où les insectes et animaux ont dévoré son nez et ses lèvres. Elle avait grand besoin d’amour et Kristen était prête à tout lui donner.

En 2016, elle est passée à l’émission « The Doctors » afin de demander de l’aide pour faire reconstruire les visages de ses filles. L’émission a accepté de payer les opérations ! Un an plus tard, elle y est retournée pour montrer les résultats, très impressionnants.

Munni a subi une chirurgie pour retirer ses cicatrices, et Roopa, elle, a vu son nez se faire reconstruire avec une prothèse.

Si personne ne voulait les adopter à cause de leur apparence, Kristen a voulu leur offrir une seconde chance dans la vie.

Comments

comments