Stephen Montalent: “Li finn bwar e linn reakiz mwa. Linn dir mo ser li pe pran so zanfan li pe al res kot so madam aster.”

Enn diskisyon ant de bofrer dan Goodlands inn terminn dan disan Merkredi aswar. Jean-François Boismartin, 50 an ek abitan Mlle Jeanne, Goodlands finn tue dan so lakaz.

Le meurtrier présumé, Siven Stephen Montalent, 29 ans, est le frère de sa compagne. La victime lui reprochait de lui avoir volé Rs 2 000.

Siven Stephen Montalent n’est pas à ses premiers démêlés avec la justice. Arrêté dans le sillage de l’enquête sur le vol chez l’avocat Ashley Hurranghee, il avait été libéré sous caution il y a 40 jours.

Mardi soir, une dispute a éclaté entre Siven Montalent et Jean-François Boismartin. Ce dernier l’avait accusé d’avoir volé son argent, soit une somme de Rs 2 000. Mercredi, vers 21 heures, une nouvelle dispute concernant ce vol allégué éclate.

Dans un accès de colère, Siven s’empare d’un morceau de béton et assène violemment des coups à  Jean-François. Il subira des blessures à la tête. Ses proches le conduisent à la Medi-Clinic de Goodlands où son décès est constaté.

La police est alertée. La brigade criminelle de Goodlands, saisie de l’enquête, procède à l’arrestation de Siven Stephen Montalent. Ce dernier passe aux aveux. Le corps de la victime est, entre-temps, transporté à la morgue où une autopsie est prévue ce jeudi.

Interrogé par les hommes de l’inspecteur Gunga, Siven Stephen Montalent a expliqué les circonstances de ce drame. Selon lui, Jean-François vivait en concubinage avec sa sœur. « Mardi, il m’avait accusé de vol. Il pensait que j’avais volé ses Rs 2 000.

Mercredi soir, li finn bwar e linn reakiz mwa. Linn dir mo ser li pe pran so zanfan li pe al res kot so madam aster. Peu après, Jean-François est revenu, accompagné de deux hommes pour m’agresser. Je l’ai agressé pour me défendre », dit le suspect. Après son interrogatoire, il a été placé en détention. Il comparaîtra en cour de Pamplemousses ce jeudi pour son inculpation.

L’enquête menée par les sergents Krishna-Nair, Ramasawmy et Seebhujun, est supervisée par le surintendant de police (SP) Callee.

Comments

comments