Plaine-Verte: Lapolis Aret Enn Fam Avek Enn Sering Ki Ena Tras Eroinn Ladan

Des membres d’une association socioculturelle ont sollicité l’aide de la police de Plaine-Verte. Ils allèguent qu’une femme de 40 ans qui habite non loin de leur lieu de culte s’adonnerait à la prostitution.

Depuis, la police de Plaine-Verte surveille ce lieu de près. Et en début de soirée mercredi 9 août, les limiers de la brigade antidrogue, la police de Plaine-Verte et d’autres unités de la police ont perquisitionné le domicile de la suspecte à la rue Karikal, Plaine-Verte.

Loading...

Les forces de l’ordre y ont découvert une seringue contenant des traces d’héroïne.

La quadragénaire a nié les allégations faites contre elle et a déclaré ignorer comment la seringue s’est retrouvée chez elle. Elle a été relâchée sur parole.

Jeudi, la suspecte a comparu devant le tribunal de Port-Louis où une charge provisoire de « possession of dangerous drug » a été retenue contre elle.

Elle a retrouvé la liberté après avoir fourni une caution de Rs 630 et signé une reconnaissance de dette de Rs 4 000. La police surveille toujours le lieu de culte pour rassurer le public.

Comments

comments