Une veuve regarde ses photos de mariage, puis elle remarque un troublant détail!

Emma et Justin Cotillard sont un couple de Grande-Bretagne qui viennent de se marier. Ils anticipent avec enthousiasme leur lune de miel, or, ils ne pensent pas à ce moment que ce voyage deviendra cauchemardesque.

Justin fait une peur bleue à son épouse un bon matin. « Il s’est levé et a commencé à crier sur moi pour me demander de sortir de sa chambre, » se souvient Emma. À cette époque, elle est enceinte de 7 mois et est désemparée devant le comportement de son mari. Et lorsqu’elle lui demande ce qui se passe, la réponse la terrifie…

Loading...

« Il pensait que j’étais une étrangère, » explique Emma. « Il ne se rappelait pas que j’étais enceinte de notre premier enfant. »

Le couple doit interrompre leur lune de miel plus tôt que prévu et rentre au Royaume-Uni. Justin visite le médecin et passe une IRM. Le diagnostic est dévastateur : il a une tumeur très agressive et fatale au cerveau. Les médecins disent qu’ils peuvent prolonger sa vie de deux ans, à condition qu’il subisse une chirurgie, une chimiothérapie et une radiothérapie. Ce diagnostic ébranle le couple.

Emma donne naissance à leur fille, Mia, cinq semaines d’avance à cause du stress. Par chance, elle en parfaite santé. Le 17 août 2015, le même jour que la naissance de leur enfant, Justin commence sa radiothérapie. À partir de ce moment, le père ne peut voir sa fille que les week-ends.

Mais quatre mois plus tard, une autre IRM montre que la tumeur est devenue plus grosse et est métastasée. C’est la tumeur la plus agressive que les médecins ont vu depuis une décennie. La fin semble proche pour Justin en octobre 2015. « Ils m’ont donné deux semaines pour ramener mon mari à la maison avant de mourir, » dit Emma à propos d’une conversation avec son médecin.

Par miracle, Justin survit sept mois et fête son trentième anniversaire ainsi qu’un Noël de plus. Or, ses jours sont comptés et il est emmené aux soins palliatifs. Pourtant, il refuse d’abandonner et semble attendre quelque chose. Il veut voir sa fille une dernière fois. Mia souffrait de la varicelle et n’a pas pu lui rendre visite depuis deux jours. Le personnel hospitalier décide de faire fi du règlement et le laisse voir sa fille une dernière fois, mais il est trop tard. « Je suis revenue dans sa chambre, me suis allongée à côté de lui sur le lit et lui ai dit que Mia était en chemin. C’est là qu’il est parti. Il est mort en sachant qu’elle allait bien. »

Depuis le décès de Justin en 2016, Emma fait du bénévolat pour aider d’autres patients souffrant comme lui de tumeurs au cerveau et leurs proches. Elle travaille pour l’association caritative britannique The Brain Tumor et collecte des dons.

Les symptômes de tumeur au cerveau peuvent être facilement ignorés au départ et Emma cherche à sensibiliser le public afin d’aider les victimes à détecter les premiers symptômes rapidement, quand on peut encore les traiter. En y repensant, elle voit que le comportement de Justin avait déjà changé avant leur mariage.

« Son comportement avait commencé à devenir un peu inconstant. Il pouvait exploser et marcher en cercles tout seul, et parfois sa manière de s’exprimer était un peu confuse, » se souvient-elle. Elle pensait qu’il était simplement nerveux à propos du mariage, mais certains invités avaient aussi remarqué que quelque chose n’allait pas.

En regardant les photos de mariage, elle remarque un détail qu’elle n’avait jamais remarqué : « Vous pouvez voir que le côté droit de son visage est un peu tombant. »

Elle espère que leur histoire aidera d’autres personnes à voir les signes avant qu’il ne soit trop tard. Espérons que d’autres victimes recevront le traitement dont elles ont besoin rapidement.

Comments

comments