Il pense que c’est du placenta sur la tête de sa fille, quand il lui essuie la tête, il panique!

Vivant à Melbourne, en Australie, Christie Puyk et son mari Keith Miller étaient fous de joie quand ils ont appris qu’ils attendaient un enfant. Née le jour de Noël, leur fille Michaella était un véritable cadeau, or, cette naissance tournait au cauchemar.

Elle semblait avoir quelque chose sur sa tête. Pensant que c’était des restes de placenta, Keith n’y prêtait pas plus attention, mais lorsque les médecins ont nettoyé sa tête, il a pu voir son cerveau à travers un trou.

Loading...

La petite fille est née avec un trou sur le crâne, mesurant 10 cm par 4 cm, à peu près de la taille d’un avocat. Emmenée d’urgence aux soins intensifs, les nouveaux parents n’ont même pas eu le temps de la tenir dans leurs bras, et la panique a commencé à monter.

La grossesse s’était bien déroulée, tout comme l’accouchement, que s’était-il alors passé ?

En fait, la petite est née avec une aplasie cutanée congénitale, cette maladie étant rare, elle ne se produit qu’une fois sur 10 000 naissances, elle se caractérise par l’absence de toutes les couches de la peau sur certaines zones du corps, plus particulièrement la tête.

Le même jour, à 22h, la petite subissait une chirurgie, où on lui greffa de la peau de son dos. Seulement 60% du greffon ayant fonctionné, elle devra se faire à nouveau opérer en février.

Toutefois, aujourd’hui le trou est de la taille d’une balle de golf et malgré ce petit problème, elle est en parfaite santé. Mais si le trou ne disparaît pas quand elle aura deux ans, il lui faudra une nouvelle procédure. D’ici-là, elle doit porter un casque pour protéger sa tête, le moindre coup pouvant lui être fatal.

Comments

comments