Port-Louis: Shaminaz “Mauritius Telecom Reklam Rs 2 028,51 Olie Rs 499, Mo Demann Enn Ranboursman”

Abonnée à un Post Pay Mobile Internet Package de Rs 499 chez Mauritius Telecom (MT), Shaminaz, une habitante de la capitale, s’est retrouvée avec une facture de Rs 2 028,51 qu’elle dit avoir payée sans y prêter attention.

Ce n’est qu’après avoir bien vérifié sa facture qu’elle constate que ce montant concerne l’utilisation de son ‘local data’. « Je n’ai reçu aucune notification de la part de MT concernant ma balance sur l’utilisation de mon package Internet. Chose que MT notifie habituellement à ses clients lors de l’utilisation. »

Loading...

Shaminaz a appelé le service clientèle de MT pour réclamer le remboursement de cette somme. Pour toute explication, un préposé à la compagnie lui répond que « ce jour-là, il y avait un problème technique et c’est pourquoi elle n’aurait pas reçu de message de notification sur l’utilisation d’Internet ».

La dame insiste, persistant qu’elle ne « peut payer pour un service qu’elle n’a pas utilisé ». MT accepte d’abord de lui rembourser 25 % du montant. La dame reste insatisfaite. La compagnie lui propose alors de rembourser 50 % de la somme. Shaminaz refuse toujours la proposition au motif « que la faute vient de MT ».

Sollicité à ce propos, Karishma Beeharee-Moher, responsable de communication chez MT, précise que les messages que les utilisateurs reçoivent pour leur notifier leur utilisation d’Internet ou autres services sont « une valeur ajoutée que la compagnie offre à ses clients gratuitement ».

Néanmoins, « toute personne s’abonnant aux services de MT signe un contrat, où il est clairement stipulé que « c’est au client de vérifier sa balance par lui-même sur le 8484, qui est un autre service gratuit ». L’abonné, dit-elle, doit être au courant du contrat qu’il a signé et doit bien lire les conditions avant de s’abonner aux services. « Les utilisateurs doivent être responsables de leur consommation et vérifier leur balance. »

Concernant le cas de Shaminaz, « nous lui avons proposé un remboursement, plus que raisonnable à mon sens, mais qu’elle a refusé », soutient Karishma Beeharee-Moher. Rendez-vous a été pris avec Shaminaz, afin de trouver un terrain d’entente à ce sujet.

Mise à jour 

La direction de MT confirme que le problème a déjà été réglé, jeudi 16 août, «à la satisfaction» de la cliente conformément à l’engament pris par la responsable de communication de MT. Karishma Beeharee-Moher, sur Radio Plus.

Comments

comments