Doub Meurt Crève-Cœur: Yusuf Nurudin Trayi Par Kamera Surveyans

Les enquêteurs de la Major Crime Investigation Team (MCIT) ont interrogé Yusuf Nurudin, mercredi, en présence de ses hommes de loi. Selon des caméras de surveillance, il a suivi son épouse Neha et Navin Gunputh sur sa motocyclette le jour fatidique. Il avait été arrêté pour le meurtre de ces derniers, retrouvés dans une voiture qui avait atterri dans une rivière à Valton.

Les officiers de la MCIT ont examiné minutieusement les moindres indices afin d’élucider ce double meurtre. En visionnant les images des caméras de surveillance, ils ont relevé des informations majeures.

Loading...

Le vendredi 21 juillet, jour où Neha et Navin n’ont plus donné signe de vie, il s’avère que Yusuf Nurudin suivait, à moto, la voiture de Navin Gunputh. Il sera bientôt confronté à ces images…

L’interrogatoire de Yusuf Nurudin a débuté le mercredi 16 août. Il a été interrogé en présence de ses hommes de loi, Mes Rama Valayden, Arshaad Inder et Nadeem Hyderkhan.

Considéré comme le suspect principal par les enquêteurs, il a expliqué que, ce jour-là, il a déposé Neha chez son oncle et qu’elle lui aurait demandé de ne pas revenir la chercher. Il a dit que, plus tard, il a appelé la mère de Neha qui lui aurait dit que celle-ci était partie chez un ami, un policier habitant Crève-Cœur.

Toujours selon ses dires, il s’y est rendu pour chercher son épouse, mais il n’y avait personne. Ensuite, il est allé chez sa belle-mère et a poursuivi ses recherches. Il a indiqué que Neha lui a envoyé un message pour lui dire « dress lili, me pa vinn sers mwa ».

Il a dit ignorer pourquoi son épouse ne voulait pas qu’il vienne la récupérer. « Mo finn telefonn Neha de trwa kou, li pann reponn me apre so portab finn tegn. » Interrogé sur les traces de sang retrouvées dans ses toilettes, il a précisé que son épouse avait eu ses règles. Après son interrogatoire, il a été reconduit en cellule policière. Son interrogatoire se poursuivra la semaine prochaine.

Le policier a été également entendu par les limiers de la MCIT, jeudi. « Le vendredi 21 juillet, alors que je m’habillais pour aller travailler, j’ai remarqué que Yusuf faisait les cent pas devant ma cour, avant de repartir. Le lendemain, samedi 22 juillet, Yusuf est revenu à mon domicile. Li finn dir mwa li pe rod so madam e li dan enn problem. Monn dir li mo pa kone e zame Neha ti vinn kot mwa », explique-t-il.

Les enquêteurs veulent rassembler d’autres preuves afin d’élucider ce double meurtre. Ils cherchent à nouveau des indices sur les lieux du drame. L’enquête est supervisée par l’ACP Reekoye et l’ASP Luciano Gérard.

Comments

comments