Une femme enceinte se fait égorger parce que la tueuse voulait arracher son bébé de son ventre.

Angelikque Sutton avait une vraie vie de rêve. En plus d’être enceinte, elle allait bientôt se marier avec son amoureux. Or, sa vie a soudainement pris une tournure cauchemardesque. 

Sutton était pratiquement à 9 mois de grossesse quand une amie d’enfance, Angelikque Sutton, lui a demandé de passer la voir chez elle pour lui remettre un cadeau de mariage.

Loading...

La femme enceinte s’est donc rendue au rendez-vous, or ce qu’elle ignorait, c’est que Wade avait un plan diabolique en tête.

Aussitôt que Sutton est entrée chez Wade, cette dernière lui a tranché la gorge afin qu’elle ne puisse pas crier.

Puis, à l’aide de ciseaux, Wade a ouvert le ventre de sa victime pour en retirer le bébé.

Wade a plaidé non coupable et son procès débutera lundi. Le crime horrible s’était produit en 2015.

À la grande surprise de tous, le bébé de Sutton est parvenu à survivre à ce cauchemar. Elle a maintenant deux ans.

Pour ceux et celles qui oeuvrent sur le procès de Wade, c’est un casse-tête horrible.

Non seulement le crime est odieux, mais ce qui a précédé le drame laisse croire que Wade avait tout prévu.

À titre d’exemple, la femme avait raconté à plusieurs témoins qu’elle était enceinte. De plus, la mise en scène du meurtre de Sutton démontre la folie qui l’habitait.

Wade prétend qu’elle ne voulait pas tuer Sutton.

Si Wade est trouvée coupable du crime dont elle est accusée, elle risque de devoir faire face à une peine d’emprisonnement à  vie.

Comments

comments