Propo Komunal: CCID Fer Landing Kot Showkutally Soodhun

Trwa personn, ladan enn fam, inn port plint apre bann propo sekter no4 gouvernman, Showkutally Soodhun, vis premie minist ek minist later ek lozman, yer apremidi.

Premie personn ki finn port plint kont Showkutally Soodhun se Désiré Johnson. Li enn kandida pou eleksyon parsyel dan sirkonskripsyon no18 (Belle-Rose/Quatre-Borne).

Li finn al CCID akonpanie avek Me Anoup Goodary. Bann lezot plint inn fer par Johnny Lamecque, enn travayer sosyal Roche-Bois, ek Priscilla Ecroignard.

Il risque une peine d’emprisonnement n’excédant pas 10 ans

Showkutally Soodhun risque de faire face à une charge de sédition et d’incitation à la haine raciale en vertu de l’article 282 du code pénal. Si une charge est retenue contre lui, il est passible d’une amende n’excédant pas Rs 25 000 et d’une peine d’emprisonnement n’excédant pas 10 ans, indique Me Yousuf Mohamed, «Senior Counsel» (SC). Mais Showkutally Soodhun peut-il contester l’admissibilité de l’enregistrement de cette vidéo ? Selon Me Yousuf Mohamed SC, le ministre ne peut objecter à la production de l’enregistrement. Et même si la vidéo ne peut être produite devant une cour de justice, les témoins sont suffisants. «Les témoignages de ceux présents lors de cette réunion sont valables.» Me Yousuf Ali Azaree est, lui, d’avis que la loi sur l’incitation à la haine raciale est sujette à différentes interprétations. Car, soutient-il, ces propos ont été tenus dans un lieu privé. «Ces deux lois s’appliquent-elles à cette présente affaire : il se trouvait dans un «board room»… Mais il peut être poursuivi pour sédition.»

Comments

comments