Propos jugés communautaristes: Ce que risque Showkutally Soodhun

10 ans d’emprisonnement et une amende de Rs 25.000. C’est ce que risque le vice-Premier ministre, Showkutally Soodhun pour ses propos jugés communautaristes tenus lors d’une réunion à son bureau avec des habitants de la route Bassin, Quatre-Bornes en juillet dernier.

Suite à ses propos, le numéro 4 du gouvernement pourrait être poursuivi pour incitation à la haine raciale.

Selon l’avocat Nadeem Hyderkhan, c’est un « arrestable offense » s’il y a une plainte contre Showkutally Soodhun.

De plus, le ministre risque aussi de tomber sous les dispositions de l’Equal Opportunities Act.

Loading...

Comments

comments