Photos de l’intérieur de l’entrepôt de Shoprite, Trianon, complètement ravagé par les flammes

Trois jours après qu’un incendie s’est déclaré dans l’entrepôt de Shoprite de Trianon, les autorités redoublent d’efforts pour retrouver Dineshwar Domah. Cet employé de l’hypermarché s’est retrouvé prisonnier des flammes dimanche 12 novembre.

Les recherches n’ont rien donné jusqu’à présent. La famille de cet habitant de Palma, âgé de 24 ans, est toujours dans l’angoisse. Des proches du jeune homme se sont une nouvelle fois rendus sur les lieux ce mercredi.

Dans la matinée, un briefing spécial entre les éléments de la Special Mobile Force, du Groupement d’intervention de la police mauricienne (GIPM) et des pompiers.

Le ministre des Collectivités locales envisage de rencontrer Danil Ismaël, le propriétaire du centre commercial, ce mercredi.

Ashok Kumar Kehlary, Acting Chief Fire Officer : «Nous ne sommes pas sous équipés»

Ashok Kumar Kehlary a souligné que les produits stockés dans l’entrepôt ont dégagé de la fumée toxique. « Il faut faire ressortir que les pompiers ont travaillé dans des conditions difficiles. Les couloirs étaient obstrués par les marchandises. Mais nous pouvons rassurer tout le monde que nous disposons de  tous les équipements nécessaires », a-t-il affirmé.

Les hommes disposaient de quatre pompes de la marque Rosebauer. « Cette pompe est si puissante qu’elle peut remplir une piscine olympique en quatre minute », a confié un soldat du feu.

Stocks en partie épargnés

Une équipe de la GFRS a effectué un premier constat visuel après que l’incendie a été éteint. Cette source souligne que les stocks de marchandises, situés sur les côtés ouest et nord de l’entrepôt, ont été en partie épargnés par l’incendie. Quant à l’hypermarché Shoprite, l’eau a pénétré par le côté nord, causant des dégâts minimes près des étals de poissons.

De la fumée a aussi envahi l’hypermarché, mais pas de dégâts majeurs à signaler, à première vue. Il faudra toutefois attendre le rapport des experts. Quant à l’entrepôt, des débris jonchent le sol et une première équipe de Search and Rescue de la GFRS a dégagé une voie pour faciliter l’accès pour une autre équipe. Celle-ci recherche l’employé disparu et fouille chaque mètre carré de décombres.

Toutefois, la cause de l’incendie reste inconnue. Les débris et l’eau ont altéré les éléments qui pourraient donner des renseignements sur l’origine de l’incendie. Une source indique que la police, les pompiers et les éléments du laboratoire scientifique enquêteront à partir d’aujourd’hui.

Loading...

Comments

comments