Une fillette de 5 semaines meurt dans les bras de sa maman à la maison car l’hôpital est surchargé

Le décès de la petite Blayke Hay-McAllister est une pure tragédie.

En effet, la petite Blayke est morte quelques heures après avoir consulté un médecin qui avait ensuite conseillé aux parents de ramener leur bébé de 5 semaines à la maison.

L’incident horrible s’est produit à Miramichi au Nouveau-Brunswick.

Aux dires de la mère, les petits doigts de la fillette s’agrippaient à sa main au moment de son décès.

La mère de 34 ans, Tessa McAllister, se souvient douloureusement des longues minutes qui ont précédé et suivi la mort de Blayke: “Je frottais ses mains et elles me semblaient plus froides qu’à l’habitude. J’ai paniqué et j’ai tenté de réveiller ma fille.”

Tessa confie qu’elle a prié tous les saints du ciel en souhaitant un miracle alors qu’elle contactait les services de secours, même si elle était tentée de contacter avant tout sa propre mère.

Mais en vain, car à l’arrivée des secours, il était déjà trop tard pour la petite Blayke.

Selon Tessa, les choses auraient pris une toute autre tournure si Blayke avait été admise à l’hôpital.

D’ailleurs, Tessa n’aura pas l’esprit en paix tant qu’elle n’arrivera pas à comprendre pourquoi on a renvoyé sa fille à la maison alors qu’elle avait visiblement besoin d’être supervisée.

Les derniers scans de Blayke à l’hôpital avaient clairement démontré qu’elle souffrait d’un virus respiratoire qui peut être dangereux pour les jeunes enfants.

De plus, la petite Blayke était malade depuis déjà 3 semaines et il s’agissait de sa cinquième consultation chez un médecin.

Or, voilà qu’à la dernière consultation de Blayke, son médecin de famille a tenté de la faire hospitaliser, mais on lui aura répondu au téléphone que l’établissement avait déjà dépassé sa pleine capacité de 20%.

Comme Tessa avait le même médecin de famille depuis 34 ans, elle lui accordait toute sa confiance et même si elle s’inquiétait grandement pour Blayke, elle a cru qu’elle arriverait à passer la nuit, se disant que le lendemain, elle tenterait à nouveau d’entreprendre des démarches pour la faire hospitaliser.

Mais au milieu de la nuit, Tessa s’est réveillée en sursaut, puis la seconde d’après, elle réalisait que sa fille ne respirait plus en touchant ses mains froides.

Quand les secours sont arrivés, il ne restait plus que 5 heures avant le prochain rendez-vous de Blayke chez un médecin.

Évidemment, Tessa et sa famille en veulent à l’hôpital et ils souhaitent par-dessus tout avoir de plus amples explications.

Mais plus d’un mois après la tragédie, la confusion et le mystère règnent toujours.

Du côté de l’hôpital, on indique qu’une enquête est en cours et que même lors des périodes de grippe où les hospitalisations font en sorte que l’hôpital atteint souvent sa pleine capacité, chaque patient en danger est assuré d’avoir l’aide nécessaire.

 

Une mère nommée Mallory Stewart a expliqué qu’il y a 11 mois, elle était passée à un cheveu de perdre son fils de 2 mois Karsen.

Le petit Karsen souffait aussi d’un virus respiratoire et après plusieurs rendez-vous auprès des médecins, rien n’y faisait afin de le guérir.

Le garçon était alors à l’article de la mort quand on avait décidé de le transférer par voies aériennes dans un autre centre hospitalier.

Aux dires de Mallory, cela l’horrifie qu’une telle situation se soit répétée dans la même ville, et ce, après si peu de temps.

Loading...

Comments

comments