Accident à La Prairie – Donovan, l’un des miraculés : “Cet accident me hantera à jamais”

Donovan Genave, 21 ans, est sous le choc. Ce jeune homme était dans la voiture impliquée dans l’accident survenu, mercredi 14 mars, à La Prairie.

Sa belle-sœur Clarissa Hollandais, âgée de 20 ans et enceinte, ainsi que Ismael Luximon, le fils de 2 ans de la jeune femme, n’ont pas survécu. Trois blessés, dont Théresa, l’épouse de Donovan, sont à déplorer. Le rescapé parle de cette tragédie qui, dit-il, le marquera à tout jamais.

« Nou finn roul mem pas senk minit dan loto la. Tout s’est déroulé en une fraction de seconde. Li ti pe fer 110 km/h e noun demann li ralanti. Linn get nou linn riye, kouma dir enn badinaz pou li »

Comment oublier un tel drame ? Comment sortir ces images atroces de ses pensées ? Ce sont autant de questions qui se bousculent dans la tête encore bourdonnante de Donovan Genave. Cet homme de 21 ans a échappé à la mort, aux petites heures du mercredi 14 mars, à La Prairie. La voiture dans laquelle il se trouvait en compagnie de son épouse enceinte Théresa, de leur fils, de sa belle-sœur Clarissa Hollandais (20 ans, et qui devait accoucher la semaine prochaine) et du petit Ismael Luximon (2 ans, le fils de Clarissa) a fait une sortie de route. Elle a fait plusieurs tonneaux avant de finir sa course contre un arbre. Cet accident a fait deux morts : Clarissa et son fils.

Calvaire

Clarissa et son fils Ismael n’ont pas survécu.
Le conducteur Yash Kardaree.

Donovan dit vivre un calvaire. « Cet accident restera gravé dans ma mémoire. Cela me hantera toujours. Nous étions tous partis à une séance de prière chez des proches. Une tante était décédée récemment. Après minuit, nous étions tous fatigués, surtout les enfants. Le chauffeur nous a dit qu’il  pouvait nous déposer chez nous, car il allait dans la même direction. On a accepté et nous sommes montés dans la voiture », raconte Donovan, les larmes aux yeux.

« Nou finn roul mem pas senk minit dan loto la. Tout s’est déroulé en une fraction de seconde. Li ti pe fer 110 km/h e noun demann li ralanti. Linn get nou linn riye, kouma dir enn badinaz pou li. Les deux femmes l’ont supplié de rouler moins vite, mais en vain. Il a accéléré et je lui ai dit de faire attention. À peine quelques secondes plus tard, la voiture a dérapé », dit Donovan. « Linn kit sime e loto finn fer plizir tono e finn tap ek enn pye. J’ai entendu des gens hurler. La voiture a percuté l’arbre, puis cela a été le trou noir », poursuit Donovan.

Permis suspendu

Donovan soutient qu’il ignorait que le conducteur, Yash Kardaree, n’avait pas son permis. « On le voit souvent dans la localité en voiture. Comme tout le monde, je croyais qu’il avait son permis. Ce n’est qu’après l’accident que j’ai appris qu’il avait été suspendu. C’est aberrant. On se pose des questions. Je ne sais plus ce que je dois faire. »

Donavan Genave et sa femme Théresa.

Le jeune homme est en larmes au chevet de sa femme Théresa, admise à l’hôpital Victoria, Candos. La jeune femme, qui est à son sixième mois de grossesse, est grièvement blessée à la tête et porte d’autres blessures. Elle ne peut piper mot. La blessée pleure, ne pouvant supporter ses douleurs. Les infirmières lui font une injection. Peu après, elle s’endort. « Ma femme est traumatisée. On lui a menti à propos de Clarissa et de son fils. Elle veut les voir pour se rassurer. On ne peut lui dire la vérité. Selon ses médecins, Théresa n’est pas prête à apprendre la terrible nouvelle. Cela peut lui être fatal », confie le jeune homme.

Donovan, impuissant, tente tant bien que mal de l’encourager. Il est aux petits soins, la câline, se montre fort, mais il souffre en silence. « Je dois lui cacher ma tristesse. Je passe par une épreuve très difficile et je demande à Dieu de me donner du courage. Je veux que ma femme se rétablisse au plus vite », dit-il.

Marie-Ange, mère des sœurs Clarissa et Théresa, est révoltée. « Mem si li pena permi, sofer la pa ti bizin sove. Kapav mo zanfan ek mo ti zanfan ti pou enkor la si sofer la ti azir kouma bizin. Je suis très stressée en pensant à Théresa, qui souffre autant », dit-elle.

Si Donovan dit que le conducteur roulait à 110 km/h, Yash Kardaree dément, pour sa part, ces allégations. Aux enquêteurs, il dit qu’il roulait à 80 km/h. Il est toujours en détention policière. Une charge provisoire d’homicide involontaire a été retenue contre lui. L’enquête policière, sous la supervision de l’assistant-commissaire de police (ACP) Ramsurrun, se poursuit.

Loading...

Comments

comments