Connect with us

«Mo mari inn rakont mwa tou», dit l’épouse d’Eddysen Pachee

Newsfeed

«Mo mari inn rakont mwa tou», dit l’épouse d’Eddysen Pachee

Le flou persiste autour de la mort d’Eddysen Pachee. Cet habitant de Rivière-du-Rempart, âgé de 39 ans, est décédé à l’hôpital du Nord ce lundi matin 26 mars. Ses proches affirment qu’il aurait été victime de brutalité policière.

 

Le trentenaire avait été arrêté samedi en possession de drogue synthétique. Il aurait même avalé quelques doses de cette drogue lors de la perquisition et avait mordu un policier.

Le corps d’Eddysen Pachee a été transporté à la morgue de l’hôpital Victoria, Candos, où une autopsie sera pratiquée à 13 heures pour déterminer la cause exacte de sa mort. L’épouse du trentenaire affirme que ce dernier lui a tout raconté avant de mourir.

«Linn rakont mwa kouma zot inn trenn li. Ils lui ont donné plusieurs coups de pieds et ont continué à le frapper au poste de police. Des policiers ont même dit qu’il faut le frapper là où il n’y a pas de caméra de surveillance», avance-t-elle.

La police affirme qu’Eddysen Pachee aurait été lynché mais par des membres du public avant son arrestation. Une enquête a été ouverte.

Loading...

Comments

comments

Continue Reading
You may also like...

More in Newsfeed

To Top