Connect with us

Il tue sa mère de six coups de couteau : Irshaad quitte l’hôpital psychiatrique contre avis médical

Newsfeed

Il tue sa mère de six coups de couteau : Irshaad quitte l’hôpital psychiatrique contre avis médical

Farozia Bibi Peerally, 60 ans, une habitante de Highlands, a été tuée par son fils Irshaad, 30 ans, dans la matinée de mardi. Selon le rapport d’autopsie, elle a reçu six coups de couteau. Son fils, qui souffre des troubles mentaux et qui a tenté de se suicider, a été conduit à l’hôpital psychiatrique Brown-Séquard, à Beau-Bassin.


Irshaad Peerally, qui a des tendances suicidaires, a tué sa mère. C’est un interné de l’hôpital psychiatrique Brown-Séquard. Lundi, la veille du meurtre, son père Abdool s’y est rendu pour le ramener à son domicile. Les médecins lui ont expliqué que sa démarche était risquée, mais le père a assumé ses responsabilités en signant le Discharge against Medical Advice.

Mardi matin, vers 8 h 30, Farozia, la mère d’Irshaad, est allé le voir dans sa chambre. Elle l’aurait surpris avec un couteau, voulant se suicider. Farozia a tenté de l’en empêcher et elle a été poignardée par son fils à plusieurs reprises. Irshaad a voulu mettre fin à ses jours, après l’agression mortelle de sa mère.

Deux frères d’Irshaad ont été blessés en tentant de protéger leur mère. Ils ont reçu des soins à l’hôpital. La police de Phœnix, la brigade criminelle de cette localité et la police scientifique ont été mandées. Le décès de Farozia a été constaté à l’hôpital. L’arme du crime a été retrouvée et envoyée à la Forensic Science Laboratory pour analyses.


L’autopsie a attribué le décès de Farozia à de « multiple stab wounds to the back ».
Irshaad a été conduit au poste de police pour être interrogé. Mais vu son état mental, il a été transporté à l’hôpital Brown-Séquard où il a été interné. Il est suivi par un psychiatre depuis que son épouse l’a abandonné il y a six mois. Sa femme est actuellement en Inde.

Les proches de Farozia pleurent la disparition de la sexagénaire. Nasrullah Chotoye, 52 ans, le frère de la dame, est bouleversé par ce drame qui a traumatisé toute la famille. « Les disputes étaient courantes entre Farozia et son fils Irshaad. Me Irshaad zame finn lev lame lor li. Nou finn soke kan nou finn aprann ki Irshaad finn touy so mama », explique-t-il.

Irshaad est décrit comme un homme calme et tranquille par son entourage. « Irshaad aimait tellement sa femme qu’il n’a pas digéré le fait qu’elle l’abandonne. Et depuis, il souffre de problèmes mentaux. So latet fatigue e nou panse linn azir dan enn moman koler. C’est un grand choc pour la famille », ajoute-t-il.

La police criminelle de Phœnix a interrogé les habitants de la localité. Elle explore toutes les raisons qui ont pu pousser Irshaad à tuer sa mère. L’enquête se poursuit.


Loading...

Comments

comments

Continue Reading
You may also like...

More in Newsfeed

To Top