Radio privée : un investisseur cherche des partenaires locaux

C’est une figure déjà connue dans les milieux des affaires et de la presse qui a été pressentie pour le montage financier d’une radio privée qui sera proche d’un parti politique.

En effet, un certain C., domicilié en Grande-Bretagne, où il a fait fortune, s’est installé à Port-Louis depuis quelque temps, pour recueillir les fonds destinés à ce projet. Il fait actuellement la tournée des entreprises pour les convaincre de participer financièrement à la création de cette radio.

Selon nos informations, il aurait laissé entendre qu’il avait suffisamment de moyens pour financer le projet à lui tout seul, mais que les dispositions de l’Independent Broadcacting Authority lui enjoignent de s’associer à 50 % à un investisseur local.  Pour les besoins des recrutements des journalistes mauriciens, c’est un attaché de presse, par ailleurs apparenté à C., qui a été chargé de cette tâche ingrate, car ceux déjà contactés, ne souhaitent pas se lancer dans une aventure qu’ils estiment sans lendemain.

Durant sa première grande visite à Maurice, il projetait de monter un groupe de presse, mais son ambition a tourné court, avec un journal éphémère baptisé Ki News, et une publication en anglais qui avait perduré, contre vents et marées, grâce à son rachat par un groupe financier.

Loading...

Comments

comments