Conduite en état d’ivresse et sans permis : un an de prison pour Arvind Jadoo

Le couperet est tombé pour Arvind Jadoo. Cet homme de 26 ans a écopé d’un an de prison et plusieurs amendes dont une de Rs 50 000. Il était notamment poursuivi pour  conduite en état d’ivresse et homicide involontaire par imprudence à la suite d’un accident dans lequel est décédée sa fiancée en 2015.

Trois ans après l’accident dans lequel a péri sa fiancée Luckshana Chacoory, Arvind Jadoo est fixé sur son sort. La cour intermédiaire l’a condamné, le jeudi 12 avril 2018, à un an de prison et à plusieurs amendes totalisent Rs 54 000. Son permis de conduire a été suspendu pour 24 mois. « Vous n’avez pas appris de vos erreurs. Bien que vous ayez eu plusieurs amendes dans le passé pour des délits routiers, vous avez continué à prendre le volant. Vous étiez sous l’influence de l’alcool. C’est un manque de respect ! » a martelé la magistrate Nadjiyya Dauhoo à l’encontre d’Arvind Jadoo, âgé de 26 ans.

Le jeune homme était poursuivi sous quatre accusations : homicide involontaire par imprudence ; avoir pris une voiture sans l’autorisation du propriétaire ; avoir conduit alors qu’il ne détenait pas de permis ; et conduite en état d’ivresse. L’habitant de Flacq a plaidé coupable à l’ouverture du procès.

Sous le chef d’accusation d’homicide involontaire par imprudence, il a écopé d’un mois de prison. Pour avoir pris un véhicule sans l’autorisation du propriétaire, il a écopé d’une amende de Rs 1 000. Pour avoir conduit un véhicule sans permis, il devra payer une amende de Rs 3 000. Une peine de douze mois de prison et une amende Rs 50 000 lui ont été infligées pour conduite en état d’ivresse. Il a aussi été disqualifié et ne sera pas autorisé à conduire pendant 24 mois, indépendamment du type de véhicules. Le condamné purgera ses peines simultanément.

L’accident s’est produit le 27 juin 2015, à Constance, Flacq. Luckshana Chacoory, 22 ans, avait emménagé chez l’accusé quelques mois avant la tragédie. Les tourtereaux rendaient visite à des proches dans la localité le jour du drame. C’est sur le chemin du retour que l’accident s’est produit. Le couple avait pris place à bord d’une Hyundai de couleur blanche vers 23 h 15.

À peine avaient-ils parcouru 200 mètres qu’un grand bruit avait retenti. Les proches du couple s’étaient rués vers le pont, à l’entrée du village de Constance. Ils avaient constaté que les mains courantes sur un côté de la route avaient été endommagées. La voiture avait terminé sa course dans une rivière, plusieurs mètres plus bas. La police de Flacq, les ambulanciers et des membres du Groupement d’intervention de la police mauricienne avaient été mandés. Les deux occupants avaient été extirpés de la voiture qui prenait l’eau. La violence de l’impact était telle que Luckshana Chacoory n’a pas survécu.

«Quelques verres d’alcool»

L’autopsie, pratiquée par le Dr Sudesh Kumar Gungadin, chef du département médico-légal de la police, et le Dr Harish Coomar Baichoo, a conclu que la jeune femme a succombé à de multiples blessures. Arvind Jadoo en est, quant à lui, sorti indemne.

Dans son verdict, la magistrate a mis en exergue le fait que c’est un moment d’inattention de l’accusé qui est à l’origine du drame. D’autant qu’il avait 60 microgrammes d’alcool dans le corps, alors que le seuil autorisé est de 23 microgrammes par 100 ml d’air expiré.

L’accusé avait avoué aux policiers avoir bu quelques verres d’alcool avant de prendre le volant. Il avait expliqué qu’il conversait avec sa fiancée dans la voiture.

À un moment donné, il l’a regardée. C’est là que le drame s’est joué. Au lieu de freiner, le jeune homme dit avoir appuyé sur l’accélérateur. En voulant éviter un caniveau, il a perdu le contrôle du véhicule et a foncé sur le pont.


Loading...

Comments

comments