Fausse promesse de mariage : Il arnaque une jeune fille pour plus de Rs 2 millions

Thavishal Hurhungee, 26 ans, a été arrêté par la police, mercredi 18 avril. Le Curepipien aurait escroqué pour environ Rs 2,4 millions une habitante de Petit-Raffray, âgée de 24 ans. La victime, Praveena*, avait porté plainte au CCID en janvier.

Le suspect a été arrêté. Il a été traduit devant la cour de Curepipe, hier. Une accusation provisoire d’escroquerie a été retenue contre lui.

En 2012, Praveena, qui travaille comme caissière, fait la connaissance de Thavishal Hurhungee à travers Facebook. Ils se lient d’amitié. Très vite, le jeune homme, marié, “dévoile” ses sentiments à la jeune fille et lui fait croire qu’il compte l’épouser.

Praveena, issue d’un milieu modeste, dont le père est décédé et la mère souffrante, lui accorde une confiance aveugle. Thavishal Hurhungee aurait dit à Praveena qu’il travaille comme agent de sécurité et suit des cours d’ACCA. Il lui aurait confié qu’il avait des problèmes financiers pour régler ses cours. La jeune femme lui aurait remis Rs 8 000.

Thavishal Hurhungee aurait continué à raconter qu’il avait des problèmes financiers. Il aurait demandé à Praveena de contracter un prêt bancaire. La jeune femme emprunte Rs 80 000 en 2014. Le suspect aurait utilisé tout l’argent.

L’année suivante, il aurait persisté. La jeune femme emprunte à nouveau Rs 60 000 et remet l’argent à Thavishal Hurhungee. Ce dernier continue de lui promettre de l’épouser. Il raconte qu’il a des problèmes familiaux et qu’il va louer une maison à Quatre-Bornes. Il aurait demandé à Praveena de l’aider à payer le loyer.

La victime accepte de lui donner Rs 8 000 mensuellement en 2016-2018. Pour cela, elle effectue des heures supplémentaires au travail.

Thavishal Hurungee, allant plus loin, explique qu’il ne veut plus vivre comme locataire et souhaite construire une maison pour eux. Il demande à la jeune fille si elle possède un terrain. Elle lui avoue que sa mère en détient un à Pointe-aux-Piments. Il demande à la famille de transférer le terrain, estimé à environ Rs 2 millions, à son nom. Praveena accepte, toujours dans l’espoir qu’ils se marieront. Cependant, l’oncle de Praveena découvre la supercherie et met fin au manège du suspect.

Lors de son interrogatoire, Thavishal Hurhungee a reconnu les faits.


Loading...

Comments

comments