Le sud : Une fillette de trois ans agressée au couteau par sa mère

L’affaire fait grand bruit dans cette localité du Sud. La Child Development Unit a ouvert une enquête durant la semaine sur les allégations d’une fillette de trois ans qui affirme avoir été agressée par sa mère.

La petite connaîtrait une enfance difficile. C’est du moins ce qu’on affirme dans son entourage. Une plainte a été consignée au poste de police de Rose-Belle le jeudi 10 mai par une représentante de la Child Development Unit (CDU). Après la séparation de ses parents, l’enfant s’était installée avec sa mère dans une autre région du Sud. C’est lorsqu’elle s’est rendue chez son père qu’elle a déballé toute l’histoire à sa grand-mère paternelle.

Blessure à la main

Interrogée sur la blessure qu’elle avait à la main droite, la fillette a allégué que sa mère l’a frappée. Elle a ensuite dit que sa mère l’a agressée avec un couteau avant de lui infliger un coup à la jambe gauche. L’enfant a raconté la même histoire à son père dans l’après-midi. Ce qui a provoqué la colère de ce dernier. Il s’est rendu au poste de police, accompagné d’une représentante de la CDU, pour faire une déposition contre la mère.

Au niveau de la CDU, on explique que l’affaire est prise au sérieux, d’autant que l’enfant a été vue par une psychologue. « Nous avons ouvert une enquête pour situer les responsabilités des parents mais surtout pour vérifier les allégations formulées par la fillette. L’enfant fréquente déjà un établissement préscolaire et cela risque de la perturber. C’est après la conclusion de notre enquête que nous déciderons de la marche à suivre », confie un cadre de l’organisme.

Au niveau de la police, on précise qu’une autre enquête  a été ouverte en parallèle.  À vendredi, la version de la mère n’avait pas encore été recueillie. Les préposés de la CDU et la police devraient procéder à son audition au début de la semaine prochaine.

Comments

comments